Le suspense dans l’œuvre narrative de Stendhal

Le  suspense dans l’œuvre narrative de Stendhal

Colloque organisé par Stendhal Aujourd’hui
Avec la collaboration de HB Revue internationale d’études stendhaliennes

7 et 8 février 2014
Université Paris-Sorbonne-Paris IV
Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, Paris VIe

Vendredi 7 février

9h15  Ouverture du colloque

9h30-12h30 Présidence : Michel Arrous

Le suspense discursif dans La Chartreuse de Parme
par Méké Méité (Université de Cocody-Abidjan)

Suspense à Waterloo
par Elisabeth Scheele (Paris)

Le regard et son vague souvenir. La dramaturgie oculaire dans La Chartreuse de Parme
par Sascha Luethy (Université de Berne)

11h Pause

Le suspense dans l’œuvre de Stendhal : une catharsis prolifique
par Marie-Thérèse Fuentes (Université Complutense, Madrid)

Physiognomonie et dramaturgie des passions, ou Descartes, Lavater et La Chartreuse de Parme
par Merete Gerlach-Nielsen (UNESCO)

12h30 Déjeuner

14h30-16h Présidence : Merete Gerlach-Nielsen

Stendhal lecteur de l’Arioste, ou l’action suspendue
par Manuel Esposito (Université Paris III)

Suspense et cataphore dans quelques récits de Stendhal
par Laetitia Gonon (Université Grenoble III)

L’absence d’événements comme événement : les amours de Lucien et de Mme de Chasteller
par Encarnacion Medina Arjona (Université de Jaen)

Samedi 8 février

10h-12h30 Présidence : Encarnacion Medina Arjona

Imprévisible Gina ou suspense à l’italienne dans La Chartreuse de Parme
par Pierrette Pavet (Paris)

Entre mémoire et attente, l’aventurier des Promenades dans Rome
par Marie-France Borot (Université de Barcelone)

11h Pause

Temps, contretemps, suspense : expérience et écriture du temps vécu dans Le Rouge et le Noir
par Hélène Spengler (Université Grenoble III)

Comique et suspense chez Stendhal
par Nicolas Perot (Caen)

12h30 Déjeuner

14h30-16h Présidence : Didier Philippot

« Toujours un petit doute à calmer », de la maxime au roman
par Pascale Mc Garry (University College Dublin)

Interruptions et digressions : y a-t-il un suspense dans les Mémoires d’un touriste ?
par Francis Claudon (Université Paris XII)

Le hasard chez Stendhal : aventure et narration
par Michel Crouzet (Université Paris-IV)

0 Responses to “Le suspense dans l’œuvre narrative de Stendhal”


Comments are currently closed.