Stendhal et l’héroïsme au féminin

Stendhal et l’héroïsme au féminin
Colloque organisé par Stendhal Aujourd’hui
Avec la collaboration de HB Revue internationale d’études stendhaliennes
29-30 mars 2013
Université Paris-Sorbonne-Paris IV
Maison de la Recherche, 28 rue Serpente 75006 Paris (Salle D 035)

Vendredi 29 mars

9h30     Accueil des participants et ouverture du colloque

10h       Pierrette Pavet (Paris)
Le courage des héroïnes stendhaliennes

10h30   Brahim Karoui (Université de Sfax)
Pour une typologie de la femme dans Armance

11h       Maria Vicenta Hernández Álvarez (Université de Salamanque)
Les mots d’Armance : notes pour l’analyse d’un discours au féminin

14h30   Béatrice Didier (ENS, Ulm)
L’héroïsme féminin à l’opéra

15h       Max Andréoli (Grasse)
Héroïnes héroïques : Stendhal et Balzac

15h30   Bérénice Levet (Paris)
Les femmes, un contrepoids aux passions démocratiques

Samedi 30 mars

9h30      Marie-Thérèse Fuentes (Université Complutense)
Stendhal ou le féminisme avant la lettre

10h       Suzel Esquier (Université de Clermont-Ferrand, C.R.R.R.)
Stendhal et le conte de fées

10h30    Pause

11h        Sascha Lüthy (Université de Berne)
Le « projet héroïque » d’Armance de Zohiloff

11h30    Andrée Mansau (Université de Toulouse-Le Mirail)
Une héroïne espagnoliste, Suora Scolastica face à Eugenia Palafox

14h30   Thierry Ozwald (Université de Limoges)
Un mot encore sur l’héroïsme : Lamiel

15h       Barbara Innocenti (Université de Sienne)
« Je pose mon stylo mais mon cœur ne vous quitte pas.»
À propos de quelques lettres inédites de Giulia Rinieri à son mari

15h30    Michel Crouzet (Université Paris-Sorbonne)
Mme de Rênal ou la tendresse héroïque

 

0 Responses to “Stendhal et l’héroïsme au féminin”


Comments are currently closed.