Frontières du romanesque : Stendhal, Balzac

Frontières du romanesque : Stendhal, Balzac
Mariella Di Maio

Pour Stendhal et Balzac la «matière d’Italie», comme la «matière de Bretagne» au Moyen Âge, est une frontière du romanesque ; de même que la Russie qui apparaît, dans l’œuvre de Stendhal et dans la Comédie humaine, comme le symbole d’une tragédie individuelle et collective.

Classiques GARNIER

http://www.classiquesgarnier.com/

 

Études romantiques et dix-neuviémistes N° 30

ISBN  978-2-8124-0822-9
EAN 9782812408229
Paris 11/12/2012 152 pages 29.00 € TTC

Table des matières

La matière d’Italie

Préambule

Dante et Michel-Ange

L’Arioste dans les marges

Espaces cruels Les couvents italiens de stendhal

Dernière étude de femme: Suora scolastica

L’Italie romanesque de Balzac

Sous le signe de Machiavel : Catherine et Robespierre

From Russia…

Une expérience des limites

Stendhal Journal et lettres de Russie

La Bérésina de Balzac

Index

0 Responses to “Frontières du romanesque : Stendhal, Balzac”


Comments are currently closed.