Stendhal, Histoire d’Espagne

Stendhal, Histoire d’Espagne, édition établie, présentée et annotée par Cécile Meynard, Kimé éditions, Paris, octobre 2007, 150 p.
17 euros
ISBN : 978-2-84174-415-2

Présentation :
En poste à Brunswick au service de Napoléon, le jeune Henri Beyle se lance en 1808 dans une entreprise d’envergure : écrire l’Histoire des événements liés à la Guerre de succession en Europe à la fin du XVIIème et au début du XVIIIème siècles. Seuls l’un des manuscrits rédigés alors, L’Histoire de la Guerre de succession, avait été jusqu’à maintenant publié par Victor Del Litto en 1970, les autres manuscrits étant considérés comme perdus. Cette première tentative d’écrire un récit historique est donc à bien des égards restée dans l’ombre : plus ou moins assimilée à un échec, à une erreur de jeunesse, elle a été le plus souvent considérée comme d’une importance minimale.
La publication de l’inédit Histoire d’Espagne, acheté récemment par la bibliothèque municipale de Grenoble, montre qu’il convient de remettre en cause nos a priori sur le sujet. En effet, bien avant la Vie de Napoléon et les Mémoires sur Napoléon, Beyle a déjà des ambitions d’historien et développe une réflexion théorique et pratique sur ce que doit être l’écriture de l’Histoire. A la charnière entre XVIIIème et XIXème siècles, il se révèle un précieux témoin des mutations de l’historiographie. Enfin, écrire en septembre 1808 sur l’Espagne ne peut être anodin, et, à travers ce récit filtre une réflexion critique sur l’exercice du pouvoir et le despotisme, allusion indirecte aux « crimes » de Napoléon à Madrid, les 2 et 3 mai de la même année.

Sommaire
Introduction p. 7
Histoire d’Espagne p. 53
Bibliographie p. 121
Dossier p. 123

0 Responses to “Stendhal, Histoire d’Espagne”


Comments are currently closed.