Le sang, la violence et la mort chez Stendhal, Mérimée et les romantiques

LE SANG, LA VIOLENCE ET LA MORT CHEZ STENDHAL, MÉRIMÉE ET LES ROMANTIQUES

Colloque

organisé par

Stendhal aujourd’hui et HB, Revue internationale d’études
stendhaliennes


Vendredi 5 octobre 2007, INHA, salle Giorgio Vasari, 2, rue Vivienne, Paris 2e

9 h Max Andréoli (Grasse)

Vision romantique de la Terreur

9 h 30 Sylvain Ledda

La mort sur la scène romantique : de la théorie à la polémique

10 h Merete Gerlach-Nielsen (UNESCO)

La violence et la mort chez quelques romanciers danois : comique et tragique.

Discussion

11h Marie Makropoulou (Université Aristote, Thessalonique)

Maupassant, La Vie errante ou la prescience d’une mort heureuse

11 h 30 Claudie Bernard (New York University)

Des loups et des hommes : l’expression de la justice dans Madame Putiphar de Pétrus Borel le Lycanthrope

Discussion

14 h Fabienne Bercégol (Université de Bordeaux III)

Des Natchez aux Martyrs : violence de l’Éros chez Chateaubriand

14 h 30 Christine Marcandier (Université de Provence)

Stendhal, Mérimée, le gai savoir de la violence

15 h Jacques Birnberg (Monash University)

Du côté des Cenci

Discussion

16 h François Géal (ENS Ulm)

Une poétique du saisissement : les derniers instants du condamné à mort dans la IIe Lettre d’Espagne de Mérimée (« Une exécution »)

16 h 30 Thierry Ozwald (Besançon)

Névrose familiale et psychose collective dans la Chronique du règne de Charles IX

Discussion

Samedi 6 octobre 2007, Sorbonne, amphithéâtre Michelet

9 h Hélène Spengler (Université de Savoie)

Barbarus hic ego sum qui non intelligor illis. Stendhal ou l’autre romantisme

9 h 30 Clarisse Réquéna (Paris)

La corrida, une « tragédie romantique » ?

10 h Joseph-Marc Bailbé (Université de Rouen)

Don Juan chez Mérimée (Les Âmes du Purgatoire, 1834) : la violence et le sacré

Discussion

11 h Andrée Mansau (Université de Toulouse-Le Mirail)

Tombeaux de femmes à Rome

11 h 30 Suzel Esquier (CRRR, Université de Clermont-Ferrand)

La mise en scène de la mort dans l’opéra Otello de Rossini

12 h Liliane Lascoux (CRLC, Université de Paris IV- Sorbonne)

Les registres de l’excès dans Carmen, de Mérimée à Bizet

Discussion

14 h 30 Fanny Bérat-Esquier (Paris)

Baudelaire et Stendhal critiques d’art autour de la figure de Delacroix : le « sauvage » en peinture

15 h Michel Crouzet (Université de Paris IV- Sorbonne)

Civilisation, culture, barbarie, ou la violence dans l’œuvre de Stendhal

Discussion

0 Responses to “Le sang, la violence et la mort chez Stendhal, Mérimée et les romantiques”


Comments are currently closed.