La Chartreuse de Parme Édition critique par Michel Crouzet

 


39€, 672pages. Cousu
2007, ISBN 978-2-86878-249-3
Collection Hologrammes

Édition critique contenant les notes et additions de
Stendhal par Michel Crouzet

La différence stendhalienne n’a cessé de déconcerter ses éditeurs. Stendhal brouille la frontière entre livre et manuscrit: il complète, corrige, réécrit la première édition de La Chartreuse de Parme et nous lègue un texte pluriel, en devenir – impubliable? Cette édition relève le défi. Établie à partir du texte de 1839, enrichie des notes, ajouts et retraits collectés sur tous les exemplaires annotés par Stendhal, elle se rapproche de cette Chartreuse de 1860 en trois volumes à laquelle il songeait. Nous avons conservé les fantaisies orthographiques de son italien, les étrangetés de sa phrase organisée à partir d’une ponctuation audacieuse et inimitable, la coulée de son paragraphe et de sa page. Roman miraculeux, roman exemplaire, La Chartreuse éclate d’un vouloir-vivre joyeux et tragique. Dans l’Italie du XIXe siècle, la réalité s’élève d’elle-même au fabuleux, à l’aventure; l’histoire confine au romanesque, à l’opéra bouffe, à la comédie de cour. Stendhal nous parle d’héroïsme, à travers les figures du sublime passionnel que sont la vengeance, l’inceste, le tyrannicide, et de la naïveté d’un héros à «l’air cornichon».

Éditions Paradigme

14, quai Saint-Laurent, 45000 Orléans

Tél. : 02 38 70 84 44 – Fax : 02 38 70 56 76

commercial@paradigme.com

www.paradigme.com

Préface

«La Chartreuse de Parme de 1860»

Dès la première parution, Stendhal rêve d’une édition en 3 volumes pour 1860 et commence à y travailler. Le propos de notre édition, qui fournit et organise les éléments qu’il a laissés, est de s’en approcher.

Histoire du texte. Principes de l’édition.

Symboles et abréviations

LA CHARTREUSE DE PARME

Texte établi à partir de l’édition de 1839.
Ont été ajoutés en notes les commentaires, variantes et additions de Stendhal figurant sur les exemplaires Chaper, Lingay et Royer, ainsi que les variantes relevées dans les éditions de 1846 et 1853.

Appendices

Chapitres complémentaires

La Chartreuse de Parme et les manuscrits italiens

Marginales en liberté

Relevé des annotations portées par Stendhal sur les pages de début et de fin des exemplaires Chaper, Lingay et Royer.

Projets de réponse à l’article de Balzac

Notes de Michel Crouzet

Chronologie – Bibliographie

COLLECTION

HOLOGRAMMES

Publier des éditions qui révèlent une « image
totale » de l’écrit.

0 Responses to “La Chartreuse de Parme Édition critique par Michel Crouzet”


Comments are currently closed.