Exposition Stendhal la révolte et les rêves

Exposition Stendhal la révolte et les rêves

Vaut le détour.

Je me suis assez plaint de l’inaccessibilité — provisoire ou permanente — des hauts lieux stendhaliens de Grenoble, pour ne pas saluer avec un enthousiasme que ne tempère pas la moindre restriction, la beylissime exposition inaugurée le 9 mars dernier à la Bibliothèque municipale de Grenoble, et qui doit durer un an. C’est dire que les stendhaliens de Paris ou d’ailleurs, qu’ils aient ou non un motif de se rendre dans les Alpes, n’ont pas d’excuse pour manquer cette manifestation dont la réussite est à mettre à l’actif de Marie-Françoise Bois-Delatte et Cesaltina Gama, assistées de l’irremplaçable Marie-Thérèse Imbert, chère à tous ceux qui ont eu à travailler sur Stendhal, et de notre ami Gérald Rannaud dont la science beylique jamais en défaut a assuré le conseil scientifique. Non moins beau, un livre-album qui ne se veut pas simple catalogue, mais ouvrage de référence permanent, accompagne l’exposition. Intitulé ‘Stendhal. La révolte et les rêves’ (éd. Glénat), ce véritable livre d’art se distingue tant par l’intérêt et la diversité des textes dus aux meilleurs spécialistes, que par le choix et la qualité de reproduction des illustrations, dont bon nombre en double page garnd format.A s’offrir, ou à se faire offrir d’urgence. (J.H.).

0 Responses to “Exposition Stendhal la révolte et les rêves”


Comments are currently closed.