Stendhal et les « valeurs républicaines »

STENDHAL ET LES « VALEURS RÉPUBLICAINES  »
Colloque organisé par Stendhal Aujourd’hui
Avec la collaboration de HB  Revue internationale d’études stendhaliennes

Université Paris-Sorbonne-Paris IV,  24 et 25 mars 2017
Maison de la  Recherche  
28, rue Serpente, 75006 Paris

Vendredi 24 mars, salle D 323

9h30 Accueil et ouverture de la première journée

Amour, famille et valeurs républicaines dans Le Rouge et le Noir
par Méké Méité

Stendhal et les affinités républicaines dans Lucien Leuwen
par Salsabil Gouider

Habitus nobiliaire et valeurs républicaines
par Olivier Tonnerre

12h-14h Déjeuner

La dissidence de Stendhal avec le crédo libéral : Beyle critique de Benjamin Constant
par Patrick Attali

Murat et le Sud italien : aristos à la lanterne ou nouvelles monarchies à la française ?
par Andrée Mansau

Le stendhalisme est-il une forme de marxisme libéral ?
par Serge Linkès

15h30-16h Pause

La république idéale selon Stendhal, dans La Chartreuse de Parme
par Thierry Ozwald

La notion d’égalité chez Balzac et Stendhal
par Max Andréoli

Samedi 25 mars, salle D 323

9h30 Accueil et ouverture de la deuxième journée

Statues et vertus antiques ou la théâtralité du beau moderne : le bien public dans l’Histoire de la peinture en Italie
par Encarnación Medina Arjona

Les « partis contraires » : le républicain et l’aristocrate
par Pascale Mc Garry

Opéra et démocratie
par Béatrice Didier

12h-14h Déjeuner

Stendhal lecteur de Montesquieu à Rome
par Letizia Norci Cagiano de Azevedo

Dépendance, valorisation et concurrence. L’inversion des valeurs républicaines par l’argent
par Lydia Bauer

Le soldat républicain
par Michel Crouzet

0 Responses to “Stendhal et les « valeurs républicaines »”


Comments are currently closed.