Jean Mélia, La Vie amoureuse de Stendhal (1909)

Jean Mélia

La Vie amoureuse de Stendhal (1909)

Préface de Thierry Ozwald, Paris,

Eurédit, 2015 (Reprint, 1re éd. Mercure de France, 1909), un vol. de XXXVIII-426 p.

ISBN : 978-2-84830-206-5. Prix public France : 76 € ttc

Le livre de Jean Mélia, refonte d’un précédent ouvrage publié en 1902 chez Chamuel & Cie intitulé précisément Stendhal et les femmes, date de 1909, époque où la critique stendhalienne était encore balbutiante et où l’œuvre de Stendhal commençait à sortir de son purgatoire. Il a, on peut le supposer, permis aux commentateurs ultérieurs d’échafauder toutes sortes d’hypothèses psychocritiques, d’esquisser même une lecture psychanalytique de Stendhal ; le fait est que, sans pratiquer encore le culte de la textualité narratologique ni ériger en dogmes quelques manies qu’on dira pompeusement « structuralistes », sans être inféodé non plus, précisément, aux grands concepts psychanalytiques qui se feront jour quelque temps après et auront tendance à réduire l’œuvre littéraire à une mixture indigeste, le livre de Jean Mélia sur La Vie amoureuse de Stendhal permet, en vertu de la méthode claire et synthétique qu’il adopte, de se faire une idée assez précise et fiable des rapports qu’entretenait Stendhal avec les femmes. La plupart des liaisons de Stendhal sont ici répertoriées et « classées » : le chercheur comme le stendhalien dilettante disposeront ici d’un outil intéressant et d’une « base de données » des plus commodes.

0 Responses to “Jean Mélia, La Vie amoureuse de Stendhal (1909)”


Comments are currently closed.