Monthly Archive for mars, 2016

Stendhal, Mérimée et les écrivains romantiques. Le sang, la violence et la mort

STENDHAL, MÉRIMÉE ET LES ÉCRIVAINS ROMANTIQUES.
LE SANG, LA VIOLENCE ET LA MORT

Études réunies
et présentées par
Michel ARROUS

Paris, Eurédit, février 2016, 291 p.
Nouvelle édition des actes du colloque de PARIS-INHA SORBONNE 5-6 octobre 2007

 

TABLE DES MATIÈRES

Présentation
par Michel Arrous

Visions romantiques de la Terreur
par Max Andréoli

Représenter la mort sur la scène romantique : enjeux et polémiques
par Sylvain Ledda

La violence et la mort chez quelques écrivains danois ou Mérimée au Danemark
par Merette Gerlach-Nielsen

La Vie errante ou la prescience d’une mort heureuse
par Marie Makropoulou

Des loups et des hommes : l’expression de la justice dans Madame Putiphar de Pétrus Borel le lycanthrope
par Claudie Bernard

Des Natchez aux Martyrs : violence de l’éros dans l’œuvre de Chateaubriand
par Fabienne Bercegol

Le Gai savoir romantique de la violence (Mérimée, Stendhal)
par Christine Marcandier

Les Cenci au confluent des légendes, des mythes et des thèmes romantiques
par Jacques Birnberg

Une poétique du saisissement : les derniers instants du condamné à mort dans la IIe lettre d’Espagne (« Une exécution »)
par François Géal

La Chronique du règne de Charles IX : névrose individuelle et psychose collective
par Thierry Ozwald

Barbarus hic ego sum quia non intelligor illis. Stendhal ou l’autre romantisme
par Hélène Spengler

La corrida : une tragédie romantique ? Prosper Mérimée à cinq heures de l’après-midi
par Clarisse Réquéna

Le Don Juan de Mérimée : la violence et le sacré
par Joseph-Marc Bailbé

Tombes de femmes à Rome
par Andrée Mansau

La mise en scène de la mort dans l’opéra Otello de Rossini et ses résonances stendhaliennes
par Suzel Esquier

« Les Registres de l’excès » dans Carmen
par Liliane Lascoux

Baudelaire et Stendhal critiques d’art autour de la figure de Delacroix : le « sauvage » en peinture
par Fanny Bérat-Esquier

Colloque : « Stendhal historien » 17-18 mars 2016

Programme du colloque : « Stendhal historien » 17-18 mars 2016
Maison des Langues et des Cultures
Université Grenoble-Alpes
(responsable : Catherine Mariette)

Comité scientifique :
Francesco Spandri (Université Rome 3)
Damien Zanone (Université catholique de Louvain-la-Neuve)
Marie Parmentier (Université de Poitiers)
Maria Scott (Université d’Exeter)
Gérard Gengembre (Université de Caen)

Jeudi 17 mars 2016 :
13h30 : accueil

14h00 : Conférence plénière :
Gérald Rannaud (Université Grenoble Alpes) : « Stendhal historien »

Avec l’Histoire
Président de séance : Brigitte Diaz

15h00 : Sylvain Venayre (Université Grenoble Alpes) : « Stendhal, historien en voyage : le cas des Mémoires d’un touriste »
15h30 : Laure Lévêque (Université de Toulon) : « Au détour du moment Guizot : les “Voyages en France” ou le Tableau de la France de Stendhal »

Discussion
Lectures de la Vie de Napoléon et des Mémoires sur Napoléon (étudiants de L1)

17h : Aurélien Lignereux : « Pratiques historiennes d’une génération : Henri Beyle et ses pairs »
17h30 : François Vanoosthuyse (Université Sorbonne nouvelle – Paris 3) : « Stendhal et l’historiographie bonapartiste »
Discussion

Vendredi 18 mars matin : Histoire, biographie, Mémoires
Président de séance : Sylvain Venayre

9h00 : Francesco Manzini (Université d’Exeter) : « Stendhal, Plutarque et l’histoire généreuse »
9h30 : Hélène Spengler (Université Grenoble Alpes) : « “Maxime : sur chaque incident se demander : faut-il raconter ceci philosophiquement ou le raconter narrativement selon le système de l’Arioste ?” La “narration mêlée” dans les Mémoires sur Napoléon (1836) de Stendhal »
10h00 : Xavier Bourdenet (Université Paris-Sorbonne) : « La voix et le regard : biographie, histoire et subjectivité dans les Vies stendhaliennes (Vie de Napoléon, Vie de Rossini) »

Discussion
10h30 : Lectures de la Vie de Napoléon et des Mémoires sur Napoléon (étudiants de L1)

11h00 : Philippe Jousset (Aix-Marseille Université) : « Le comte de Ségur : un autre historien »
11h30 : Yves Ansel (Université de Nantes) : « L’histoire, ça sert à faire la guerre »

Vendredi 18 mars après-midi : Histoire, histoire de soi, fiction
Président de séance : Laure Lévêque
14h00 : Brigitte Diaz (Université de Caen-Basse Normandie) : « Stendhal “Narcisse historien” : écriture de soi et écriture de l’histoire dans la Vie de Henry Brulard »
14h30 : Isabella Cristina Stangherlin Santucci (Université de Campinas, Brésil) : « Stendhal entre l’histoire et la chronique d’un siècle dans les Chroniques italiennes »
15h00 : Philippe Lammers (Université de Constance, Allemagne) : Écrire l’Histoire des mœurs : l’historiographie face au roman dans les Chroniques pour l’Angleterre »
15h30 : Boris Lyon-Caen (Université Paris-Sorbonne) : « Les personnages devant l’histoire (Le Rouge et le Noir ; La Chartreuse de Parme) »

16h : Discussion et conclusion du colloque