Monthly Archive for janvier, 2015

Flâneries dans Londres au temps de Stendhal Renée Dénier et René Bourgeois

Flâneries dans Londres au temps de Stendhal

Renée Dénier et René Bourgeois

ENTRE-TEMPS éditions

http://www.entre-temps-editions.fr/nouveaut%C3%A9s-livres/fl%C3%A2neries-dans-londres/

« À Londres, ce qui nous a fait le plus de plaisir, c’est de flâner dans les rues »
écrit Stendhal en 1817.

Un projet de voyage à Londres ? L’envie d’une (re)découverte décalée ?
Suivez les premiers touristes français du début du XIXème siècle.
Avec eux, risquez-vous dans les quartiers dangereux ou laborieux, Whitechapel ou Southwark, arrêtez-vous devant les monuments emblématiques, Saint-Paul et Westminster, la Tour de Londres et le palais de Saint-James, dans les squares et les parcs, de Covent Garden à Hyde Park.
À leur suite, partagez la vie des gens, si surprenants pour nous, dans leur home, au tea-garden ou au théâtre, boutiquez dans les beaux quartiers avec les Londoniennes et les dandies. Étonnez-vous devant les coutumes d’un autre monde où l’on peut vendre sa femme, boxer son voisin et même survivre au terrible dimanche anglais.

C’est à une telle flânerie vintage que ce livre vous convie.

Les auteurs ont enseigné la littérature comparée à l’université Stendhal de Grenoble.

Renée Dénier a consacré ses travaux à Stendhal et l’Angleterre.
René Bourgeois est un spécialiste de l’époque romantique.

Le livre
format 24 x 16,5 à l’italienne

120 pages

Prix : 20 €

Stendhal et le récit bref Colloque organisé par Stendhal Aujourd’hui

Stendhal et le récit bref

Colloque organisé par Stendhal Aujourd’hui
Avec la collaboration de HB Revue internationale d’études stendhaliennes

6 et 7 février 2015 Université Paris-Sorbonne-Paris IV
Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, Paris VIe

Vendredi 6 février, salle D 323

9h Accueil et ouverture du colloque
9h15-12h30
Nicolas ALLARD (Université Sorbonne-Nouvelle – Paris III) Bref panorama du récit bref stendhalien
Antoine GUIBAL (Université de Virginie) Du journal à l’épitaphe : histoire d’un effort d’abréviation autobiographique

Méké MÉITÉ (Université Félix Houphouët-Boigny, Cocody-Abidjan)
Enjeux narratifs, stylistiques et symboliques du récit bref dans Le Juif de Stendhal

10h30 Pause

Lydia BAUER (Westfälische Wilhelms-Universität Münster)
Mina de Vanghel ou le filet d’Ottilie

Encarnación MEDINA ARJONA (Université de Jaen)
De l’Amour et le récit court

14h 30-16h30

Yvon HOUSSAIS (Université de Franche-Comté)
Les Chroniques italiennes : Stendhal à la recherche d’une forme

Concetta ANGELONE (Université Grenoble III)
La femme des Chroniques italiennes : une héroïne inventée ?

Lisa ROSCIONI (Université de Parme)
Le manuscrit retrouvé de L’Abbesse de Castro : Stendhal entre écriture de l’histoire, érudition et commerce des livres

6 et 7 février 2015 Université Paris-Sorbonne-Paris IV
Maison de la Recherche, 28, rue Serpente, Paris VIe

Samedi 7 février, Salle D116

9h15-12h30

Nicolas PEROT (Lycée Malherbe, Caen)
De la nouvelle au roman : Aldomen ou le petit Oberman

Thierry OZWALD (Université de Limoges)
Rome, Naples et Florence ou l’exercice de la brièveté

Pierrette PAVET (Lycée Descartes, Antony)
Les anecdotes révélatrices du génie d’un peuple dans les Promenades dans Rome

10h30 Pause

Max ANDRÉOLI (Grasse)
Anecdotes et récits dans De l’Amour et la Physiologie du mariage

Christopher THOMPSON (Université de Warwick)
Stendhal et les récits biographiques brefs dans les Écoles italiennes de peinture : échos et portée

14h30 -16h30

Suzel ESQUIER (CELIS, Université de Clermont-Ferrand)
Les Privilèges, récit et contrat magiques

Luc FRAISSE (Université de Strasbourg)
Les petits récits démonstratifs que Stendhal met dans De l’Amour : Proust et le comte Delfante

Gérald RANNAUD (Université Grenoble III)
San Francesco a Ripa ou Santa Maria Romana ? Stendhal, Mérimée et le fantastique