Monthly Archive for novembre, 2010

Conférences de l’Association des amis de Stendhal

Conférences de l’Association des amis de Stendhal

(lieu de réunion BHVP, 24 rue Pavée, 75004 Paris, métro Saint-Paul)

Mercredi 5 janvier 2011 à 18 H 30.
Mme Yvette Formery, professeur de philosophie : « Stendhal et la caractérologie ».
Comment Stendhal s’est intéressé aux caractères à travers les œuvres de Lavater et de Cabanis : esquisse d’un portrait de Beyle selon la méthode Le Sennienne.

Mercredi 2 février 2011 à 18 H 30.
Mlle Lucy Garnier, chercheure de l’équipe Traverses 19-21 (Université Grenoble 3) : « Frères et sœurs dans la fiction stendhalienne »
Souvent des êtres d’arrière-plan, peu étoffés et sans véritable consistance, les frères et sœurs des protagonistes stendhaliens remplissent pourtant des fonctions précises dans la dynamique de la fiction. Il s’agira d’en examiner ici les tenants et les aboutissants.

Mercredi 2 mars 2011 à 18 H 30.
M. Philippe Abelin, ancien fonctionnaire du Ministère de l’Economie en poste à l’étranger :
« Empathie et manipulation dans l’œuvre romanesque de Stendhal »
A première vue, les deux concepts paraissent s’opposer. Pourtant, en y regardant de plus près, ils se révèlent étroitement liés et en quelque sorte interdépendants, comme le montre la thèse de doctorat que Philippe Abelin, 70 ans, a récemment soutenue avec succès à l’Université Paris-III Sorbonne Nouvelle et dont il nous présente les grandes lignes.

Mercredi 6 avril 2011 à 18 H 30.
Mlle Qian Kong, doctorante à la Sorbonne (Paris IV) : « Stendhal au pays du sourire : sa réception en Chine »
Très connue et appréciée au Japon, dans quelle mesure l’œuvre de Stendhal est-elle introduite en Chine et quelle audience a-t-elle auprès du public ? C’est à cette question que Mlle Qian Kong, jeune étudiante qui prépare une thèse de doctorat sur ce sujet, se propose d’apporter une réponse.

Mercredi 4 mai 2011 à 18 H 30
M. Christof Weiand, Université de Heidelberg : « Stendhal selon Butor (Répertoire V, 10) »
Dix chapitres bien denses cernent, chez Butor, la poétologie du jeu des titres à l’intérieur de l’œuvre romanesque de Stendhal. Il s’agit de redécouvrir le potentiel herméneutique et le charme de la « Fantaisie chromatique à propos de Stendhal » et de partir avec Butor dans l’univers éblouissant stendhalien.

Stendhal et l’érotisme romantique

Stendhal et l’érotisme romantique

Alexandra Pion

 2010

Cet ouvrage articule deux interrogations : quelle conception de l’érotisme Stendhal a-t-il eu à l’époque romantique, au premier chef dans De l’amour ? Et, au regard des définitions actuelles de l’érotisme, dans quelle mesure peut-on considérer De l’amour comme le premier ars erotica occidental moderne dont ont hérité nos érotologues contemporains ? De l’amour n’avait jamais fait l’objet d’une étude complète, bien que Stendhal le considérait comme son œuvre principale. Car, s’il apparaît au centre de sa pensée philosophique et sociale, De l’amour s’impose également comme le texte pivot de sa création romanesque.

Presses Universitaires de Rennes

http://www.pur-editions.fr/detail.php?idOuv=2478

Domaine : Littérature XIXe siècle
Collection : Interférences
Format : 15,5 x 21 cm
Nombre de pages : 286 p.
ISBN : 978-2-7535-1204-7
Disponibilité : en librairie
Prix : 16,00 €

Stendhal Vanina Vanini

Stendhal

Vanina Vanini et autres nouvelles

Gallimard

Vanina Vanini – San Francesco a Ripa – Le Philtre – Le Coffre et le Revenant [2010] .

Dossier et notes réalisés par Xavier Bourdenet.

Lecture d’image par Olivier Tomasini.

208 pages sous couv. ill., 108 x 178 mm. Collection Folioplus classiques (No 200), Gallimard. ISBN 9782070438143.

Parution : 09-11-2010. 4,00 €