Monthly Archive for mai, 2010

Stendhal de Philippe Berthier

Stendhal
de Philippe Berthier

Biographie

Editeur : De Fallois

    ISBN 978-2-87706-721-8

Prix éditeur : 24 euros
Nombre de pages : 550 pages

 Faut-il, pour écrire, renoncer à vivre ? À cette question, contrairement à Flaubert, Stendhal a résolument et très tôt répondu non. S’il a su d’emblée qu’il serait écrivain (en toute simplicité, le Molière du XIXe siècle), l’écriture n’a été pour lui qu’une passion parmi d’autres, aussi définitives l’amour de la musique et de la peinture, l’amour des paysages, l’amour des idées et l’amour de l’amour, sous le signe du même goût violent d’être heureux.
Dans le tourbillon d’une Histoire emportée hors de ses gonds comme dans la léthargie de la modernité bourgeoise, il reste imperturbablement fidèle à ses choix propres préférant aux fausses urgences de l’engagement les échanges intellectuels, les émotions jamais fanées que lui apportent la fraîcheur alpestre d’un lac italien, les chairs ambrées du Corrège et par-dessus tout une femme qui, dans le clair-obscur rêveur du théâtre, chante Mozart et Rossini.
À travers les aléas d’une vie contrastée, Stendhal est aussi et surtout « un homme qui pense à autre chose « , dans une secrète patrie où son désir revisite inlassablement les mêmes lieux fétichisés. Parfaitement là, et complètement ailleurs. L’auteur a souhaité rendre sensible cette fidélité à soi-même, dans un récit dégraissé, mené sur un tempo vif, et qui surtout échappe au fléau du dix-neuvième siècle qu’était pour Stendhal la gravité.
S’approcher en somme de cette chimère: une biographie de Stendhal que Stendhal lui-même aurait eu plaisir à lire.

Philippe Berthier est professeur émérite à la Sorbonne Nouvelle. Cet ouvrage est le neuvième qu’il consacre à Stendhal, dont il coédite les Oeuvres romanesques complètes dans la Bibliothèque de la Pléiade. Il a fondé et dirige la revue L’Année stendhalienne (Champion).

Éditions De Fallois

Article de Thierry Clermont sur le site Le Figaro.fr

http://www.lefigaro.fr/livres/2010/06/16/03005-20100616ARTFIG00606-stendhal-apres-beyle.php

La filosofia nova de Stendhal

La filosofia nova de Stendhal

Ferdinand Collier

Éditions RESSOUVENANCES

Essai – Édition originale mars 2010

211 pages • 105 x 205 mm

isbn 2-84505-089-5 • ean 9782845050891
20,00 €
Prix TTC, frais de livraison compris

Stendhal historien de l’art

Stendhal historien de l’art
Colloque international
3, 4 et 5 juin 2010
Grenoble, MSH-Alpes

Depuis quelques années, les écrits sur l’art de Stendhal ont suscité un regain d’intérêt tant parmi les spécialistes de littérature qu’auprès des historiens de l’art. De nouvelles éditions de textes, des colloques, des séminaires, mais aussi les travaux fondamentaux menés sur la correspondance administrative nous le prouvent. Il est désormais possible de mieux mesurer l’apport d’Henri Beyle aux débats sur l’art dans la première moitié du XIXe siècle en s’éloignant des lectures schématiques et des seules accusations de plagiat qui ont nourri tant de travaux du passé.
Grenoble nous a paru le lieu idéal pour réunir stendhaliens et historiens de l’art autour de ces débats. Les communications et les discussions ne porteront pas tant sur le critique d’art militant, dont la renommée est acquise, que sur la nature, la portée et le public des ouvrages où Stendhal affiche une posture d’historien.

PROGRAMME

(Sur le site de l’INHA Institut national d’histoire de l’art)