Monthly Archive for mai, 2008

Michel Crouzet: Stendhal et l’Amérique. L’Amérique et la modernité

Stendhal et l’Amérique. L’Amérique et la modernité

Michel Crouzet

Éditions De Fallois

Paris Avril 2008

260 pages

Prix TTC : 22 euros

978-2-87706-642-6 / Ean 13 : 9782877066426

Qui a résumé les États-Unis dans cette étonnante formule, «ce pays singulier, où l’homme n’est mû que par trois idées l’argent, la liberté et Dieu »? C’est Stendhal qui, en 1830, a proposé ce mot qui pourrait figurer comme devise aufronton de la Maison Blanche. Formule définitive: la plus ancienne des grandes démocraties orne son billet d’un dollar d’une invocation divine. Dieu est américain, comme le dollar et la liberté.

Stendhal est lié à l’Amérique, où il n’a jamais mis les pieds, malgré des projets de voyage, par des liens constants qui ont duré toute sa vie. Pour lui l’Amérique existe, il l’observe et la juge, il lui consacre des allusions innombrables, des textes peu connus qui sont cités abondamment dans ce livre. L’Amérique lui inspire à la fois admiration et aversion. A l’Ouest il y a quelque chose de nouveau, la liberté et le bonheur: moralement, Stendhal là-bas est chez lui. Mais le dollar est aussi le dieu de l’Amérique qui réduit Dieu à une bien pauvre présence.

Dans l’univers de Stendhal, l’Amérique est le pôle de la modernité et elle fait face au pôle de l’anti-modernité, l’Italie. Michel Crouzet, qui a consacré un livre à l’italianité stendhalienne, explore ici le versant opposé du stendhalisme, la civilisation régie intégralement par la modernité, née moderne, vivant dans la liberté des modernes, qui révèle pour le romantique l’incompatibilité avec tout ce qui peut définir la culture.

Professeur émérite à l’Université Paris IV-Sorbonne, Michel Crouzet est un grand spécialiste de Stendhal auquel il a consacré de nombreux ouvrages qui font autorité.

À lire sur Internet: article de Marc Fumaroli dans le Point du 22/05/2008 N°1862

Séminaire « Editer les Journaux et papiers de Stendhal »

image0071.png

 

Les Mémoires d’un touriste, 1838-2008« ce beau mot de paradoxe… » : Stendhal et la France

STENDHAL AUJOURD’HUI

Journée d’étude, 24 mai 2008, 10h-16h
Université de Paris-Sorbonne, Paris IV, amphithéâtre Chasles

Les Mémoires d’un touriste, 1838-2008
« ce beau mot de paradoxe… » : Stendhal et la France

[contact : michelarrous@club-internet.fr]

L’Image du Nord chez Stendhal et les romantiques 4

L’Image du Nord chez Stendhal et les romantiques volume 4

Texte réunis par Kajsa Andersson

Humanistica Oerebroensia. Artes et linguae nr 13

http://www.ub.oru.se

470 p.

32 euros

image002.png

Ce volume, suite d’articles consacrés à l’Europe du Nord, répond à une remarque faite par le Professeur Michel Crouzet. « Le grand dualisme Nord-Midi si profond dans le romantisme européen et plus généralement dans le XIXe siècle instaure une vision de l’homme fondée sur la différence ».
C’est ainsi qu’un certain nombre de romans, de nouvelles, de poèmes de cette époque s’appliquent à montrer, à démontrer, l’affrontement ou l’union des différences Nord-Sud si importantes qu’on peut les retrouver au-delà de l’Europe jusqu’en Amérique, voire les découvrir entre l’Orient et l’Occident. Cet état de fait a servi de socle à la majorité des textes répondant à la question thématique posée.
Vous allez donc découvrir des voix contemporaines venues du Nord, du Sud, de l’Ouest, de l’Est de l’Europe, chacune soucieuse de mettre en évidence, avec son bagage spécifique, cet antagonisme, mieux de l’analyser au moyen d’illustrations littéraires empruntées au XIXe siècle. La conclusion ne fait pas de doute. L’Europe du Nord se caractérisait par une originalité pressentie intangible par certains rédacteurs des articles.

On peut se procurer cet ouvrage en prenant directement contact avec madame:

KAJSA ANDERSSON
Stryrmansgatan 37
SE- 1144 54 STOCKHOLM

Mail: kajsa_andersson2001@yahoo.se

 

Lectures et lecteurs de Stendhal

 

Università di Pisa

École Normale Supérieure, Paris
Centre d’Études Stendhaliennes et Romantiques, Grenoble
Fondazione Primoli, Roma
con
Dipartimento di Lingue e letterature romanze, Pisa
Scuola Normale Superiore di Pisa, Classe di Lettere e Filosofia

Lectures et lecteurs de Stendhal
Letture e lettori di Stendhal

Seminario di studi coordinato da Béatrice Didier, Marie-Rose Corredor e Hélène de Jacquelot

Domenico Scarpa (SNS, Pisa), Spiritelli stendhaliani : Sciascia lettore di Stendhal
Marina Polacco (L’Aquila), La geometria delle passioni contro il caos dell’esistenza. Immagini di Stendhal nell’opera di Calvino
Jean-Jacques Labia (Paris X-Nanterre), Stendhal-Calvino: une poétique du soupçon

Giovedì 15 maggio 2008

ore 15.00
Pisa
Collegio Puteano, sala conferenze, piazza dei Cavalieri