Archive for the 'Conférences' Category

Stendhal romanesque

STENDHAL AUJOURD’HUI

Conférence de Catherine Mariette-Clot
(Université Grenoble III)

Stendhal romanesque

Vendredi 20 juin 2014, 18h
Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne
28, rue Serpente, 75006 Paris
(Salle D 040)

 

Stendhal et les femmes

Les manuscrits de Stendhal, agrémentés de surprises médiévales ou socialistes, sont présentés à la Bibliothèque d’étude et d’information de Grenoble, sur le thème :

STENDHAL & LES FEMMES
ou
Stendhal amoureux, pornographe & « féministe »

À partir des collections stendhaliennes de la Bibliothèque municipale de Grenoble (manuscrits de l’écrivain, livres imprimés et illustrés, dessins et gravures, collection du Musée Stendhal…), découvrez un Stendhal parfois inattendu : depuis les comptes-rendus parfois cliniques et fanfarons de ses fréquentations avec les filles, jusqu’à l’amoureux hypersensible et passionné, coutumier des fiascos, en passant par le grand partisan de l’égalité entre les sexes, qui a écrit dans la lignée des saint-simoniens et de Charles Fourier : « L’admission des femmes à l’égalité parfaite serait la marque la plus sûre de la civilisation, elle doublerait les forces intellectuelles du genre humain, et ses probabilités de bonheur. » (Stendhal, Rome, Naples et Florence, Naples, 19 juin 1817).

inconnu

Avec Brice Frigau, conservateur des collections stendhaliennes

Samedi 1er juin à 11h & 14h

Durée: 1h

Réservation conseillée auprès de la Bibliothèque d’étude et d’information au 04 76 86 21 00
12 bd Lyautey, Grenoble
Tram : Arrêt Chavant

Stendhal et les masques du moi

Conférence de Philippe Berthier

« Stendhal et les masques du moi »

organisée par l’Association Stendhal et des Amis du Musée Stendhal

http://www.association-stendhal.com

Mercredi 28 novembre 2012

Bibliothèque d’Etudes de Grenoble

12, boulevard Maréchal Lyautey

18h 30

Il generale polacco Giovanni Battista Dembowski (1770 ca. – 1822) in Italia

ACCADEMIA POLACCA DELLE SCIENZE IN ROMA
www.accademiapolacca.it
conferenza di
Saverio ALMINI
sul tema

Il generale polacco Giovanni Battista Dembowski (1770 ca.-1822) in Italia

 Martedì 6 dicembre 2011, ore 18.30
Centro di Studi dell’Accademia Polacca delle Scienze, Roma, vicolo Doria, 2 (Piazza Venezia)

tel.: 06.6792170    fax: 06.6794087 E-mail: accademia@accademiapolacca.it

Conférences de l’Association des amis de Stendhal

Conférences de l’Association des amis de Stendhal

(lieu de réunion BHVP, 24 rue Pavée, 75004 Paris, métro Saint-Paul)

Mercredi 5 janvier 2011 à 18 H 30.
Mme Yvette Formery, professeur de philosophie : « Stendhal et la caractérologie ».
Comment Stendhal s’est intéressé aux caractères à travers les œuvres de Lavater et de Cabanis : esquisse d’un portrait de Beyle selon la méthode Le Sennienne.

Mercredi 2 février 2011 à 18 H 30.
Mlle Lucy Garnier, chercheure de l’équipe Traverses 19-21 (Université Grenoble 3) : « Frères et sœurs dans la fiction stendhalienne »
Souvent des êtres d’arrière-plan, peu étoffés et sans véritable consistance, les frères et sœurs des protagonistes stendhaliens remplissent pourtant des fonctions précises dans la dynamique de la fiction. Il s’agira d’en examiner ici les tenants et les aboutissants.

Mercredi 2 mars 2011 à 18 H 30.
M. Philippe Abelin, ancien fonctionnaire du Ministère de l’Economie en poste à l’étranger :
« Empathie et manipulation dans l’œuvre romanesque de Stendhal »
A première vue, les deux concepts paraissent s’opposer. Pourtant, en y regardant de plus près, ils se révèlent étroitement liés et en quelque sorte interdépendants, comme le montre la thèse de doctorat que Philippe Abelin, 70 ans, a récemment soutenue avec succès à l’Université Paris-III Sorbonne Nouvelle et dont il nous présente les grandes lignes.

Mercredi 6 avril 2011 à 18 H 30.
Mlle Qian Kong, doctorante à la Sorbonne (Paris IV) : « Stendhal au pays du sourire : sa réception en Chine »
Très connue et appréciée au Japon, dans quelle mesure l’œuvre de Stendhal est-elle introduite en Chine et quelle audience a-t-elle auprès du public ? C’est à cette question que Mlle Qian Kong, jeune étudiante qui prépare une thèse de doctorat sur ce sujet, se propose d’apporter une réponse.

Mercredi 4 mai 2011 à 18 H 30
M. Christof Weiand, Université de Heidelberg : « Stendhal selon Butor (Répertoire V, 10) »
Dix chapitres bien denses cernent, chez Butor, la poétologie du jeu des titres à l’intérieur de l’œuvre romanesque de Stendhal. Il s’agit de redécouvrir le potentiel herméneutique et le charme de la « Fantaisie chromatique à propos de Stendhal » et de partir avec Butor dans l’univers éblouissant stendhalien.

Haydn et ses biographes romantiques (Stendhal et George Sand)

STENDHAL AUJOURD’HUI

Société internationale d’études stendhaliennes

Conférence de Suzel Esquier

Haydn et ses biographes
romantiques (Stendhal et George Sand)

19 novembre 2009, 18h30, Université de Paris-Sorbonne, Paris
IV, salle des Actes

Cycle Stendhal aujourd’hui: rencontre avec Gérard Guégan

CYCLE STENDHAL AUJOURD’HUI :
RENCONTRE AVEC GÉRARD GUÉGAN

Jeudi 4 Juin 2009
à la Bibliothèque municipale d’étude et d’information

Depuis 2005, la Bibliothèque municipale de Grenoble a invité six auteurs à évoquer leur lien à Stendhal, qu’il soit d’inspiration, de sympathie ou de défiance. Gérard Guégan, lui, s’inscrit nettement dans l’affiliation : il a parsemé dans plusieurs de ses romans les figures de Julien Sorel, de Madame de Rênal, de Clelia Conti, de Pauline et de Stendhal lui-même…

Contestataire passé du Parti Communiste Français au Situationnisme, Gérard Guégan est entré dans le monde éditorial (éditions du Sagittaire, éditions Champ Libre…), avant de devenir romancier, auteur de plus de vingt livres. Il ne cache pas sa filiation à Stendhal, dont on peut retrouver la trace, par exemple, dans son roman Soudain l’amour (Grasset, 2003) où le protagoniste, Maxime Périer Lagrange, travaille sur le scénario d’une fiction télévisée sur Stendhal ; ou encore, dans son enthousiaste et renseignée préface à la Notice sur la vie et les ouvrages de Henri Beyle rédigée par le cousin de Stendhal, Romain Colomb.

Rencontre animée par Catherine Mariette, maître de conférences à l’université Stendhal.

Jeudi 4 juin 2009, 19 h 30.

À la Bibliothèque municipale d’étude et d’information / 12, Bd Maréchal Lyautey.

Contact : 04 76 86 21 00.

Entrée libre.

La Chartreuse de Parme vue par Bertolucci

STENDHAL AUJOURD’HUI
Société internationale d’études stendhaliennes

Conférence de Mme Anne-Marie Baron

« Ecueils et bonheurs de la transposition : La Chartreuse de Parme vue par Bertolucci »
Jeudi 4 juin, 16-19h
Université Paris III
Centre Censier, 13, rue de Santeuil
75005 Paris
Salle 49 (Cinémathèque, rez-de-chaussée)

Stendhal et Nathalie Sarraute

invitation-du-20-03-08.jpg

Stendhal et la condition féminine

st-et-les-femmes.png